Urticaire

En cas d’urticaire, des papules fortement pruriteuses apparaissent sur la peau comme après un contact avec des orties.

Main avec pustules rougeâtres typiques de l'urticaire

L'urticaire est une maladie de la peau fréquente associée à de fortes démangeaisons. Pratiquement une personne sur cinq souffre d'urticaire une fois dans sa vie. On distingue l’urticaire aiguë et l’urticaire chronique.

Déclencheurs et formes

Urticaire aiguë

L’urticaire aiguë est fréquemment déclenchée par une infection. Elle peut toutefois également être un symptôme d’une allergie, par exemple à un aliment, à un venin d’insecte ou à un médicament.

Urticaire chronique

Les déclencheurs d’une urticaire chronique sont souvent difficiles à déterminer. Les allergies jouent toutefois rarement un rôle dans cette forme d’urticaire. En fonction du déclencheur, on distingue plusieurs formes d’urticaire qui peuvent être renforcées par un effort physique ou un stress psychique ainsi que par des émotions fortes. Des stimuli mécaniques ou physiques jouent souvent un rôle central comme déclencheurs, p. ex. une différence de température ou le grattage. Elle peut toutefois aussi être provoquée uniquement par un effort physique intense.

Symptômes

L’urticaire est une accumulation de papules qui sont généralement accompagnées de rougeurs cutanées. Ces papules sont des gonflements de la couche superficielle de la peau de quelques millimètres à plusieurs centimètres. Ces réactions cutanées sont accompagnées de démangeaisons, souvent violentes, qui sont encore renforcées par le grattage. Ces symptômes sont valables aussi bien pour la forme aiguë que pour la forme chronique de l’urticaire.

Urticaire aiguë

L’urticaire aiguë se développe subitement et ne dure que quelques heures ou jours. En fonction du déclencheur, les symptômes peuvent aussi perdurer une à deux semaines.

Urticaire chronique

On parle d’urticaire chronique lorsque les symptômes persistent plus de 6 semaines. Au cours de cette période, la personne peut aussi avoir plusieurs jours ou semaines sans symptômes.

Diagnostic

Urticaire aiguë

Des examens allergologiques doivent être réalisés en cas de suspicion d’urticaire d’origine allergique. Des tests dermatologiques et des tests sanguins sont disponibles pour le dépistage des allergies. En cas de réaction à des médicaments (p. ex. antalgiques), on procède parfois à une provocation.

Urticaire chronique

Étant donné que les déclencheurs d’une urticaire allergique sont parfois difficiles à déterminer, la personne concernée devrait idéalement tenir un journal sur ses troubles pendant une période prolongée. Pour le médecin, ces observations personnelles forment des indications importantes pour un traitement ciblé.

Traitement

Urticaire aiguë

Un traitement à base d’antihistaminique sous forme de comprimés ou de gouttes suffit généralement. Souvent, cet antihistaminique est combiné avec une préparation de cortisone pour raccourcir la durée de la poussée. Lorsque la peau est fortement touchée, il faut éviter d’irriter la peau par des grattements, des frottements ou une pression. La peau peut en outre être soignée avec des lotions ou des crèmes hydratantes.

Urticaire chronique

Le traitement de l’urticaire chronique exige beaucoup de patience de la personne touchée tout comme du médecin. La cause de l’urticaire reste souvent indéterminée.
Les antihistaminiques sont à la base du traitement. Ils peuvent être pris à haute dose et pendant plusieurs semaines ou mois. Si les antihistaminiques à haute dose ne suffisent pas, l’urticaire peut également être traitée avec un médicament autorisé depuis peu, un médicament biologique ou biomédicament.

Des préparations orales de cortisone sont également utilisées en cas de poussées d’urticaire graves. En fonction de l’évolution, on peut également utiliser essayer d’autres médicaments.

Les aliments et les additifs alimentaires riches en histamines ne peuvent pas provoquer d’urticaire, mais ils peuvent aggraver les symptômes. Ceci doit être évalué au cas par cas.

Trucs et astuces

  • L’alimentation doit être modifiée lorsque l’urticaire est associée à une allergie alimentaire – idéalement avec l’aide d’un-e nutritionniste.
  • Des techniques de relaxation (p. ex. le training autogène ou la détente musculaire progressive) et d’autres mesures calmantes peuvent avoir un effet favorable en cas de grand stress psychique.

Faits et chiffres

  • Environ 1 personne sur 5 vit un épisode d’urticaire une fois dans sa vie.
  • Cette affection touche principalement les adultes et deux fois plus souvent les femmes que les hommes.

Rédaction: aha! Centre d'Allergie Suisse en collaboration avec le Conseil scientifique. Se référer aux sources pour les chiffres de prévalence.