Tests d'allergie

Différents tests d'allergie peuvent être réalisés pour détecter les allergènes auxquels réagit le système immunitaire.

Une jeune femme subit un test de dépistage des allergènes sur son bras

En cas de suspicion d'allergie, il faut faire réaliser un test d'allergie par le médecin ou l'allergologue afin d'identifier l'allergène. Ce n'est qu'ainsi que les bonnes mesures pourront être prises. Différents tests sont disponibles en fonction de l'allergène.

Pourquoi réaliser un test d’allergie?

Identifier l’allergène est essentiel pour pouvoir prendre les bonnes mesures de prévention et éviter efficacement l’allergène. Un diagnostic exact et actuel doit être posé avant de pouvoir procéder à une immunothérapie (une désensibilisation).

Qui peut pratiquer un test d’allergie?

Cela dépend du type de test: les tests cutanés doivent être effectués par des allergologues. Leur interprétation est en effet difficile et exige de l’expérience. Tandis que les tests sanguins ne requièrent qu’une simple prise de sang, le patient doit rester sous surveillance médicale pour les tests de provocation.

Les tests d’allergie sont-ils fiables?

Il n’existe pas de test fiable permettant de diagnostiquer une allergie à 100 %, c’est pourquoi l’expérience du professionnel de la santé est indispensable. Avant chaque test, il aura un entretien détaillé (anamnèse) avec la personne, au cours duquel seront évoqués les symptômes, l’évolution de l’allergie, les allergies chez d’autres membres de la famille et les traitements utilisés jusqu’à présent. L’interprétation du test tiendra compte de tous ces éléments.

Comment fonctionne le test cutané?

On distingue deux types de tests cutanés permettant de détecter soit une réaction immédiate soit une réaction retardée. D’une exécution relativement simple, ces tests ne sont pas douloureux. Le test à réaction immédiate consiste à déposer une goutte de solution d’allergène sur la peau avant la ponction avec une lancette ou une aiguille («prick test»), afin de mettre l’allergène en contact avec les cellules cutanées. L’évaluation se fait au bout de vingt minutes: une réaction positive ressemble à une petite piqûre d’insecte. Pour le test à réaction retardée, le médecin fixe un sparadrap sur le dos et évalue la réaction –généralement un léger eczéma – un ou deux jours plus tard.

Comment fonctionne le test sanguin?

Le test sanguin est effectué en laboratoire. Il permet de déterminer la présence d’anticorps (IgE spécifiques) contre divers allergènes dans le sang. Le médecin ou l’allergologue interprète les résultats en tenant compte de l’anamnèse de la personne concernée. Le test sanguin peut être réalisé chez des personnes de tout âge et indépendamment de la prise d’un médicament, p. ex. un antihistaminique. Plus de 500 allergènes sont disponibles. Il s’agit toujours d’un mélange de fractions d’allergène (épitope). Les différentes protéines d’un allergène donné (p. ex. le pollen de bouleau) peuvent également être testées. Connaître le mode de sensibilisation individuel est essentiel pour planifier une immunothérapie spécifique. Les tests permettent aussi d’expliquer une réaction croisée: on sait, par exemple, qu’une allergie au pollen peut être associée à des réactions allergiques aux noisettes et aux pommes. En cas d’allergie alimentaire, le mode de sensibilisation permet de déduire partiellement le degré de gravité des réactions.

Comment fonctionne le test de provocation?

Lors du test de provocation, la personne est mise en contact avec l’allergène suspecté par voie orale ou par inhalation ou par application directe sur la peau ou les muqueuses. Dans cette forme de provocation, les symptômes sont déclenchés de manière contrôlée et sous surveillance. Seuls des médecins spécialisés et des allergologues peuvent réaliser ce test.

Ce test est également utile pour découvrir si une personne avec allergie alimentaire peut consommer des aliments contenant des traces de l’allergène.

Rédaction: aha! Centre d'Allergie Suisse en collaboration avec le Conseil scientifique. Se référer aux sources pour les chiffres de prévalence.

Cette prestation est soutenue par