La dermatite de contact (également appelée eczéma de contact) est une réaction inflammatoire et non infectieuse de la peau à des substances et des influences extérieures. Elle fait partie des maladies dermatologiques les plus fréquentes en Suisse.

Causes et facteurs déclenchants

Un eczéma de contact ou dermatite de contact est une réaction d’hypersensibilité cutanée de type inflammatoire déclenchée par l’action de certaines substances sur la peau. On connait d’innombrables déclencheurs. Ils se trouvent p. ex. dans les bijoux, les cosmétiques, les shampoings, les teintures capillaires, les produits de désinfection, les produits de nettoyage ou dans divers matériaux de construction. Une dermatite de contact peut être provoquée par deux mécanismes différents: 

Dermatite de contact allergique

L’eczéma allergique apparaît après un contact avec un allergène déclenchant. L’eczéma peut apparaître quelques jours après le premier contact avec le déclencheur. Mais il se peut aussi que le changement au niveau de la peau n’apparaisse qu’après des semaines ou des mois, après un contact constant ou répété avec le déclencheur. Les déclencheurs sont généralement des substances chimiques, p. ex.:

  • des agents conservateurs, p. ex. le formaldéhyde dans les cosmétiques et les shampoings capillaires
  • des substances parfumantes, p. ex. le citronellol dans les produits de soin et de nettoyage 
  • des colorants, p. ex. la p-phénylènediamine dans les teintures capillaires foncées
  • des métaux, p. ex. le nickel dans les bijoux fantaisie

Généralement, un eczéma de contact allergique guérit totalement lorsque le contact avec l’allergène déclenchant est évité.

Dermatite de contact irritative

L’eczéma de contact irritant n’est pas une réaction allergique, mais une réaction à une irritation excessive et à une contrainte exercée sur la peau. Il est deux fois plus fréquent que l’eczéma allergique et prend généralement plus de temps pour se développer. Les mains sont les parties du corps le plus fréquemment touchées, à cause des stimuli physiques et chimiques:

  • eau, p. ex. le lavage fréquent des mains
  • rayons UV du soleil
  • humidité p. ex. la salive autour de la bouche
  • produits de nettoyage dans le ménage et l’industrie
  • solvants
  • ciment.  

Symptômes d’une dermatite de contact

Au sein des deux formes (allergique et irritatif), on distingue aussi entre les eczémas aigus et chroniques reconnaissables à leurs symptômes:

Eczéma aigu

  • Rougeurs à l’endroit où la peau a été/est en contact avec le déclencheur
  • Démangeaisons ou sensation de brûlure
  • Vésicules (papulo-vésicules) voire même ampoules
  • La rupture spontanée des vésicules provoque des sites suintants où se forment ensuite des croûtes et des squames

Eczéma cronique

Un eczéma devient chronique lorsque le déclencheur continue à agir ou que l’eczéma ne guérit pas malgré l’éviction du déclencheur. Il est reconnaissable aux symptômes suivants:

  • Démangeaisons
  • Rougeur
  • Peau sèche et/ou squameuse
  • Grossissement (lichénification) et épaississement (hyperkératose) de la peau
  • Crevassement douloureux de la peau (rhagades)

Diagnostic

La dermatite de contact allergique

Le médecin essaie d’abord de trouver l’origine de l’eczéma avec la personne concernée à l’aide d’une anamnèse exhaustive et d’un examen. Il procède ensuite à des tests cutanés appelés tests épicutanés ou patch-tests.

La dermatite de contact irritative

Il n’existe pas de test diagnostique pour les eczémas irritatifs, l’identification exacte du déclencheur est donc compliquée. Il faut déduire l’origine en partant de l’évolution de la maladie, des zones de la peau touchées ainsi que des activités professionnelles et des passe-temps de la personne concernée.

Thérapie et traitement

Qu’il s’agisse d’une dermatite de contact allergique ou irritative, il est très important d’éviter la substance déclencheuse. Avec le médecin, la personne atteinte discute systématiquement et en profondeur des objets, des substances ou des activités en tant que sources possibles. Si des déclencheurs sont détectés, il faudra trouver des alternatives ou des mesures de protection. L’éviction des substances provoquant l’eczéma permet la cicatrisation et empêche une évolution de longue durée. La barrière protectrice de la peau peut être rétablie grâce à de bons soins de peau.

En accord avec le médecin, les eczémas marqués doivent être traités avec des préparations à base de cortisone ou des immunmodulateurs.

Conseils et astuces

  • Le port de gants lors du travail avec des substances irritantes ou allergènes ainsi que l’utilisation régulière d’une crème de protection pour la peau sont les mesures les plus efficaces pour éviter le développement d’une dermatite de contact aux mains. 
  • Lors de l’achat de cosmétiques, veiller à choisir des produits bien tolérés ne contenant pas les substances déclencheuses. 
  • Le siteWeb www.laveritesurlescosmetiques.com ou www.haut.de (uniquement en allemand) offrent des explications sur la fonction et la terminologie des ingrédients cosmétiques via la banque de données
  • Lors de l’achat de bijoux fantaisie, on évitera les alliages contenant du nickel. En cas de doute, il est possible de tester la présence de nickel dans les pharmacies.

Faits et chiffres

La dermatite de contact fait partie des maladies cutanées les plus fréquentes. Environ 15 à 20 pour cent de la population suisse développent une dermatite de contact plus ou moins prononcée au cours de leur vie. Elle touche les personnes de tout âge. Le degré de gravité diffère fortement. 


Rédaction: aha! Centre d'Allergie Suisse en collaboration avec le Conseil scientifique.

 

aha! Centre d'Allergie Suisse aide

  • Les produits et services avec le label Allergie Suisse offrent un avantage supplémentaire aux personnes touchées par des allergies.
  • Les camps d’enfants aha! destinés aux enfants allergiques de 8 à 12 ans sont des vacances alliant forme, jeux et une bonne dose de sport. Encadrés par des professionnels, les participants apprennent à mieux gérer leur allergie et/ou leur asthme.
  • Les camps aha! (à Klosters) pour les adolescents de 13 à 16 ans représentent une vaste offre d’activités sportives et de loisirs. Des responsables compétents abordent également des aspects des maladies allergiques à l’adolescence.
  • Votre avis nous intéresse! Ou souhaitez-vous échanger avec d’autres personnes concernées? Pour plus d’informations, veuillez consulter la rubrique Consultation et échange.
  • Vos dons nous permettent de proposer des services importants aux personnes atteintes d’allergies, d’asthme ou d'eczéma atopique. Nous vous en remercions. Nous utilisons efficacement le soutien que vous nous offrez.