aha! Centre d'Allergie Suisse - aha!award 2019 - les lauréats

(de gauche à droite): Le président du jury le Prof. Dr. med. Peter Schmid-Grendelmeier et les lauréats Sarina Meier et Inge Schmutz. (devant, de gauche à droite): Le lauréat Joel Chaves et Hannes Lüthi, directeur adjoint de aha! Centre d'Allergie Suisse.


«Was juckt mich da?» – un livre créatif pour enfants sur l’eczéma atopique

Inge Schmutz, Maribell Zberg, Simone Krien, Andrea Hostettler

La peau est rougie, pèle, suinte et elle démange horriblement. Un enfant sur cinq en Suisse souffre de ces manifestations. L’eczéma atopique (également appelé dermatite atopique) est une maladie chronique de la peau qui représente une énorme charge pour les personnes concernées, souvent très jeunes, et leurs familles. La lauréate de l’aha!award de cette année, Inge Schmutz, sait bien ce que cela signifie au quotidien: un eczéma atopique a été diagnostiqué très tôt chez son fils. aha! Centre d’Allergie Suisse lui a donné des informations et des conseils utiles. Une chose pourtant manquait: un livre pour enfant expliquant la maladie aux tout petits. Inge Schmutz a écrit un livre pour enfant, spécialisé et créatif à la fois, et Maribell Zberg a relu et corrigé son contenu. Simone Krien a assumé la conception graphique et la graphiste Andrea Hostettler lui a donné sa touche finale. Sur 24 pages, les enfants apprennent de manière ludique et avec des dessins adaptés à leur âge comment gérer leur maladie.


«Krokodil» – un film qui ne laisse personne indifférent

Joel Chavez

S’accommoder d’un eczéma atopique ne signifie pas seulement soulager les troubles physiques, mais aussi surmonter les charges psychiques et sociales. Un thème trop souvent négligé jusqu’à présent de l’avis de Joel Chavez, un jeune homme âgé de 18 ans bien décidé à changer cette situation. «Krokodil» relate la vie et le calvaire personnel du lauréat de l’aha!award dans un film réalisé avec l’aide d’une équipe professionnelle. L’élève de l’école cantonale souffre depuis sa naissance d’un eczéma atopique grave ainsi que de multiples allergies. Il connait bien les obstacles et les défis à surmonter tous les jours. Le court métrage de 30 minutes veut encourager les personnes concernées à thématiser ouvertement les défis psychosociaux de leur maladie dans leur entourage. Le film doit donner aux proches un aperçu de la vie émotionnelle d’une personne atteinte d’eczéma atopique et susciter l’empathie.


«www.eczemabot.com» – un chatbot sur l’eczéma atopique

Sarina Meier

En cas d’eczéma atopique, la peau est sèche et démange, elle peut être rougie, peler et suinter. Le diagnostic est posé à l’aide de ces symptômes typiques, mais il n’est pas toujours facile ni le traitement d’ailleurs. Comment aider les personnes concernées à mieux comprendre une maladie aussi complexe, facilement et sans grands efforts? Dans le cadre de sa thèse de master en médecine humaine à l’université de Zurich, Sarina Meier a ainsi élaboré le premier chatbot suisse sur le thème de l’eczéma atopique. Basé sur des questions à choix multiple, le chatbot gratuit www.eczemabot.com permet aux personnes concernées et à leurs proches de s’informer facilement et gratuitement sur la maladie. En outre, la saisie anonyme permet de collecter des données pouvant être utilisées pour d’autres projets scientifiques et des études qui pourraient à leur tour aider plus tard les personnes souffrant d’eczéma atopique.

Galerie de photos aha!award 2019

Photos: Luca Christen, Bern

À télécharger: Documentation 2019