© by aha! Centre d'Allergie Suisse - infos allergies - Eczémas / réactions cutanées - vitiligo - femme avec des taches blanches sur le visage, suite d'une dépigmentation

La dépigmentation est provoquée par le blocage ou la destruction des mélanocytes, les cellules synthétisant la mélanine. La maladie touche environ 1 pour cent de la population mondiale et peut déjà apparaître chez le nourrisson; dans la moitié des cas, elle apparaît vers l’âge de 20 ans. 

Origines et déclencheurs

Étant donné que l’on observe une prédisposition familiale dans un tiers de cas, la tendance au vitiligo est probablement héréditaire. Les origines du vitiligo ne sont toutefois pas encore élucidées. Actuellement, trois hypothèses sont considérées et l’origine serait:

  • Auto-immunitaire: dans l’hypothèse auto-immunitaire, l’on suppose que des substances endogènes détruisent les cellules pigmentaires.
  • Autoagression: dans l’hypothèse autoagressive, l’on suppose que l’autodestruction des cellules pigmentaires serait due à un déséquilibre du métabolisme des cellules produisant la mélanine (mélanocytes).
  • Neurogène: l’hypothèse neurogène part de la supposition que les nerfs cutanés produisent une substance détruisant les mélanocytes. Ceci pourrait par exemple expliquer la croissance accélérée du vitiligo en cas de stress, la libération de cette substance neurogène dans la peau étant alors accrue.

Une association des trois théories précitées est également imaginable.

Une charge psychique, l’exposition intensive au soleil ainsi que des lésions cutanées peuvent avoir un effet négatif sur l’évolution du vitiligo. Un changement hormonal comme la grossesse ou la puberté sont de possibles facteurs déclenchants. 

Symptômes

Le vitiligo est caractérisé par des taches blanches rondes, clairement délimitées (dépigmentées) de plusieurs millimètres à plusieurs centimètres. Dans des cas rares, le bord peut être d’une coloration plus foncée ou rougeâtre. La peau reste intacte. Le vitiligo touche le plus souvent le visage, le cou, les aisselles, le dos de la main et la région génitale. Le vitiligo n’est pas douloureux et il n’est pas contagieux. La maladie peut néanmoins réduire la qualité de vie des personnes concernées.

Formes du vitiligo

Vitiligo généralisé

Dans un vitiligo généralisé, les zones dépigmentées apparaissent sur les deux côtés du corps. Les taches blanches peuvent s’étendre à toute la surface du corps, généralement par poussées.

Vitiligo local (segmentaire)

Dans un vitiligo local, les taches n’apparaissent que sur un seul côté du corps. Il n’est généralement pas aussi prononcé.

Thérapie et traitement

Le vitiligo est incurable et l’évolution de la maladie est imprévisible. Il existe toutefois diverses approches thérapeutiques individuelles avec des résultats différents en fonction du type de vitiligo et des zones dépigmentées. L’effet des thérapies est souvent meilleur sur le visage et le cou que sur les autres parties du corps.

Les thérapies suivantes sont disponibles pour le vitiligo et peuvent souvent être combinées:

  • Photothérapie conventionnelle: traitement externe par rayons UV pendant plusieurs mois des zones de peau touchées pour stimuler la production des mélanocytes
  • Photothérapie avec laser: utilisation du laser à excimère xénon chlore pour une irradiation encore plus ciblée des zones de peau touchées; ce traitement est également destiné à stimuler la production de nouveaux mélanocytes
  • PUVA-thérapie: traitement combiné où la peau est enduite d’une substance (le psoralène) augmentant la sensibilité à la lumière avant la photothérapie ultraviolets A
  • Traitement avec des crèmes: application de principes actifs comme la cortisone, le calcipotriol ou la pseudocatalase sur la peau
  • Traitement chirurgical: transplantation de peau saine endogène sur les zones touchées par la maladie et injection de mélanocytes prélevés de la peau normale de la personne. Nous ne disposons pas encore d’expérience à long terme concernant ces thérapies, elles ne sont donc pas recommandées actuellement.

Trucs et astuces

  • Se protéger des rayons UV du soleil en utilisant des crèmes solaires et en portant des vêtements larges et confortables est extrêmement important. 
  • Le camouflage, une technique de maquillage, permet de recouvrir les taches claires.

Informations et offres

  • www.spvg.ch
  • Camps d’enfants aha! (8 à 12 ans) ou aha!jugendcamp (Camp pour ados aha!, âgé de 13 à 16 ans) destinés aux enfants atteints de psoriasis ou vitiligo, d'une allergie, d'asthme, de dermatite atopique ou d'une intolérance alimentaire.


Rédaction: aha! Centre d'Allergie Suisse en collaboration avec le conseil scientifique.
 

aha! Centre d'Allergie Suisse aide

D'autres offres et prestations de aha! Centre d'Allergie Suisse:

Aidez-nous

  • Vos dons nous permettent de proposer des services importants aux personnes atteintes. Nous utilisons efficacement le soutien que vous nous offrez. Nous vous en remercions.