Intolérance au gluten, aha! Centre d'Allergie Suisse - © Photo: Going Public, Thun

Un pour cent environ de la population suisse souffre de la maladie coeliaque. Chez les personnes avec maladie coeliaque, le gluten (protéine trouvée dans différentes céréales) endommage la muqueuse de l’intestin grêle. Une vie sans problème est généralement possible en observant une alimentation sans gluten.

Origines et déclencheurs

Les personnes avec maladie coeliaque présentent une prédisposition génétique qui fait que l'apport de gluten provoque un endommagement de la muqueuse de l’intestin grêle. Le terme de gluten est un terme regroupant des protéines qui se trouvent dans différentes céréales (blé, épeautre, seigle, orge, avoine, amidonnier, blé vert, kamut, engrain (petit épeautre) et triticale). Cet endommagement provoque une dégradation des villosités intestinales, ce qui entraine une réduction de la surface intestinale et diminue ainsi l'absorption des nutriments (glucides, lipides, protéines, vitamines et minéraux) et donc leur disponibilité en quantités suffisantes pour l'organisme. Ce déficit en nutriments peut entrainer des carences (p. ex. une carence en fer) avec les conséquences correspondantes (p. ex. une anémie) au cours de la maladie.

Symptômes

Les symptômes de la maladie coeliaque sont très divers et de degrés d'importance variables. Il existe aussi des formes de la maladie coeliaque sans ou avec peu de symptômes manifestes. 

Symptômes fréquents chez les petits enfants 

Perte de poids, absence d'appétit, diarrhée, ventre ballonné, arrêt de croissance, retard de développement, pleurs et irritabilité. 

Symptômes fréquents chez les adolescents et les adultes

Fatigue / épuisement, anémie, carence en fer et autres états de carence, diarrhée ou constipation, douleurs abdominales récurrentes, douleurs osseuses, perte de poids et de force, réduction des performances, problèmes de concentration, humeur dépressive, stérilité et naissances prématurées chez les femmes.

Diagnostic

Les anticorps spécifiques de la maladie coeliaque dans le sang (anticorps anti-transglutaminase tissulaires IgA et IgG, antiendomysium IgA et IgG et antigliadines IgA et IgG) doivent être mesurés en cas de suspicion d'une maladie coeliaque. La coloscopie avec prélèvement de tissu (biopsie) est généralement un autre examen diagnostique.

La quantité d'anticorps spécifiques à la maladie coeliaque dans le sang dépend de l'alimentation et se réduit en observant une alimentation sans gluten. C'est pourquoi il est important de ne commencer l'alimentation sans gluten qu'après la confirmation du diagnostic qui, sinon, serait rendu plus difficile voire impossible.

La maladie coeliaque apparait plus souvent en association avec d'autres maladies comme un diabète de type 1, une polyarthrite rhumatoïde, la trisomie 21. Une intolérance au lactose ou une ostéoporose peuvent aussi apparaitre à la suite d'une maladie coeliaque restée (longtemps) inaperçue.

Traitement / thérapie

Le seul traitement connu de la maladie coeliaque est l'alimentation strictement sans gluten une vie durant. En évitant le gluten, les personnes souffrant de la maladie coeliaque peuvent généralement vivre sainement et sans problème. C'est pourquoi les points suivants sont importants pour les personnes souffrant de la maladie coeliaque:

  • À éviter strictement: blé, seigle, orge, épeautre, kamut, blé vert, amidonnier, triticale, engrain (petit épeautre) et tous les aliments fabriqués avec ces céréales (p. ex. pain, biscuits, pâtes, sauces à base de farine, etc.)
  • Des petites quantités d'avoine sans gluten (non contaminé par du blé, du seigle, de l'orge ou de l'épeautre) sont autorisées chez la plupart des personnes concernées. Le médecin de famille ou le gastroentérologue peuvent vous donner plus d'informations à ce sujet.
  • Aliments sans gluten: les fournisseurs d'hydrates de carbone naturellement sans gluten, par exemple les pommes de terre, le maïs, du riz, le sarrasin, le quinoa, l'amarante, le millet, le teff et les légumes secs. Les aliments non traités comme la viande, le poisson, des oeufs, du lait et les produits laitiers, les légumes, les fruits, les huiles végétales et le sucre conviennent également.
  • Lire la déclaration des produits finis est important, afin de vérifier si le produit est approprié ou non.
  • Un large assortiment d'aliments spéciaux sans gluten est disponible sur le marché. Les personnes concernées peuvent s'orienter à l'aide du label Allergie Suisse (recommandé par aha!) et le symbole «sans gluten» (épi barré).
     

Rédaction: aha! Centre d’Allergie Suisse en collaboration avec le Conseil scientifique.
 

aha! Centre d'Allergie Suisse aide

  • D'autres brochures et fiches d'information – commander ou télécharger – dans l'aha!shop.
  • Connaissez-vous déjà nos applications pour Smartphones: Info asthme, e-symptoms, Pollen-News, PasseportAllergie?
  • Camps d’enfants aha! (8 à 12 ans) ou aha!jugendcamp (Camp pour ados aha!, âgé de 13 à 16 an, à Klosters) destinés aux enfants atteints d'une allergie, d'asthme, de dermatite atopique, d'une intolérance alimentaire, de psoriasis ou vitiligo.
  • Formations et cours sur les thèmes suivants, voir la page allemande«Anaphylaxie», «Ezéma atopique (névrodermite, neurodermatite)» (à Lausanne et Genève); pour autres formations comme par exemple «Allergie, Asthma und chronische Bronchitis» (à Zurich).
  • Votre avis nous intéresse! Ou souhaitez-vous échanger avec d’autres personnes concernées? Consultation et échange.

Aidez-nous

  • Vos dons nous permettent de proposer des services importants aux personnes atteintes. Nous utilisons efficacement le soutien que vous nous offrez. Nous vous en remercions.