Les personnes souffrant d’allergies, d’intolérances, de problèmes cutanés ou de problèmes respiratoires sont vivement intéressées par des informations sur les méthodes de traitement utilisables en complément des thérapies de la médecine traditionnelle. aha! Centre d’Allergie Suisse informe sur ces méthodes de manière indépendante.

Méthodes de traitement complémentaires

La médecine complémentaire comprend de nombreuses méthodes utilisables en plus de la médecine conventionnelle. Il s’agit entre autres de systèmes thérapeutiques complets comme la médecine traditionnelle chinoise (TCM), mais aussi de certaines vitamines et oligo-éléments comme la vitamine C ou le sélénium pouvant être pris comme compléments alimentaires. L’acupuncture et la phytothérapie sont également des méthodes fréquemment utilisées en Suisse. (Source: www.iki.usz.ch)

En 2009, la population suisse a accepté l’article constitutionnel pour une meilleure prise en compte des médecines complémentaires. Depuis 2012, l’assurance obligatoire des soins rembourse les prestations de la médecine anthroposophique, de la médecine traditionnelle chinoise, de l’homéopathie et de la phytothérapie. Cette prise en charge est cependant limitée jusqu’à fin 2017.

Lors de sa séance du 16 juin 2017, le Conseil fédéral a approuvé les nouvelles dispositions d’ordonnances mettant sur pied d’égalité les médecines complémentaires, administrées par des médecins, avec les autres disciplines médicales remboursées par l’AOS. Ces nouvelles réglementations entreront en vigueur le 1er août 2017. 

Pour plus d'informations voir ici.


Nous vous présentons brièvement ces quatre méthodes reconnues et leurs fondements du point de vue traditionnel dans ce qui suit.

Médecine anthroposophique

La médecine anthroposophique est basée sur les découvertes de Rudolf Steiner qui avait fondé celle-ci avec la docteure Ita Wagner. Elle met au centre l’être humain et sa nature.

Les quatre éléments constitutionnels ou «corps» forment la base de la médecin anthroposophique: le corps égotique (le moi), le corps astral et le corps éthérique sont incarnés dans le corps physique. Les activités des corps sont coordonnées et harmonisées. Les troubles (maladies) apparaissent lorsque l’activité d’un des trois corps devient excessive. Le traitement tente donc de rétablir le bon équilibre entre les différents corps.

Les médicaments anthroposophiques sont composés de substances minérales, végétales et animales. Le traitement anthroposophique comprend également la thérapie par le mouvement (eurythmie curative), par la musique et la peinture, le travail biographique, les enveloppements et d’autres méthodes encore.

Homéopathie

Samuel Hahnemann est le fondateur de l’homéopathie. Après avoir pratiqué sur lui-même un test avec de l’écorce de quinquina, il a décrit la loi de similitude comme fondement de l’homéopathie (simila similibus curentur = le semblable guérit le semblable). Selon l’homéopathie, la maladie est un état de dérèglement de la force vitale (dynamis). Ce dérèglement est dû à des influences nocives extérieures et se manifeste par des symptômes. La guérison intervient lorsque le remède prescrit engendre une espèce de maladie artificielle qui rétablit la dynamis déréglée.

Les remèdes homéopathiques sont généralement basés sur des substances végétales, animales ou minérales. Le produit souche est potentié (dilué et dynamisé) pour obtenir finalement des remèdes généralement en haute dilution. Le médecin homéopathe détermine le degré de potentialisation de la substance après une anamnèse approfondie.

Phytothérapie

Depuis l’Antiquité, les plantes sont utilisées comme substances thérapeutiques dans tous les types de médecine (médecine traditionnelle européenne, TCM, ayurveda). La phytothérapie est définie comme l’utilisation à des fins thérapeutiques de plantes, de parties de plantes (p. ex. les racines, les fleurs), de composants de plantes (p. ex. les huiles essentielles) ou des préparations dérivées (p. ex. des extraits). 

Un traitement phytothérapeutique se fonde sur l’action désirée: anti-inflammatoire, décongestionnante, antispasmodique, antimicrobienne, etc. Les plantes d’action correspondante sont utilisées en fonction de leur effet. Les formes les plus fréquentes sont les thés, les extraits liquides, les extraits secs ou la prise directe de parties de plantes broyées.

Médecine traditionnelle chinoise (TCM)

La médecine traditionnelle chinoise (TCM) est un système médical vieux de plus de 2.500 ans qui s’est développé en Chine à partir de la philosophie du taoïsme. Elle intègre le concept du Yin et du Yang qui montre que tout est lié. Selon la TCM, le Qi représente la substance fondamentale de la vie qui circule dans les méridiens sous la forme d’un flux énergétique. 

Les cinq éléments: bois, feu, terre, métal et eau décrivent le cycle éternel de la nature. Selon la théorie de la TCM, un déséquilibre dans un des éléments entraine les troubles et les maladies qui y sont associés. Les déclencheurs d’un tel déséquilibre peuvent être des émotions (p. ex. la colère, la joie/l’agitation), des causes extérieures (p. ex. le vent, le froid, la sécheresse) ou d’autres causes (p. ex. un déséquilibre alimentaire, des blessures). Le maintien de la santé et le traitement sont basés sur la compensation entre les éléments. Elle peut être atteinte à l’aide des méthodes suivantes: l’acupuncture, les ventouses, la pharmacopée chinoise, la diététique chinoise, le Qi Gong et le tai-chi ou le massage Tui Na. Les différentes thérapies sont souvent combinées entre elles.

Acupuncture

L’acupuncture fait partie de la médecine traditionnelle chinoise et se fonde sur la représentation que le Qi circule dans le corps par la voie des méridiens. Sur ces méridiens se trouvent des points d’acupuncture permettant de régulariser particulièrement bien le flux du Qi. Un point d’acupuncture peut avoir diverses fonctions. Les points correspondants sont piqués par rapport au type de trouble. À côté de l’acupuncture classique avec les aiguilles, le praticien peut aussi utiliser l’acupression (une technique de massage au niveau des points d’acupuncture) ou l’acupuncture auriculaire (qui part de l’idée que toutes les zones du corps sont représentées dans l’oreille).

Source: Checkliste Komplementärmedizin, Roman Huber, Andreas Michalsen (Hrsg.), Haug Verlag

Rédaction: aha! Centre d'Allergie Suisse en collaboration avec le Conseil scientifique.
 

aha! Centre d'Allergie Suisse aide

  • Les spécialistes de l’équipe aha!infoline répondent à vos questions personnelles du lundi au vendredi de 8h20 à 12h00.
  • Connaissez-vous déjà nos applications pour Smartphones: Info asthme, e-symptoms, Pollen-News, PasseportAllergie?
  • Le catalogue de questions «Est-ce que c’est une allergie?» aide les personnes touchées et les médecins à poser un diagnostic.
  • Pour des informations détaillées sur le thème des allergies et des intolérances veuillez voir le Shop
  • Le test de rhumes peut vous indiquer des allergies possibles, ainsi que les cas dans lesquels un médecin doit être consulté.
  • Le test intitulé «Contrôle de l’asthme» permet de mieux évaluer la façon dont vous gérez votre asthme. Cette évaluation permettra à votre médecin ou à votre pharmacien de définir le traitement optimal pour votre asthme, pour une meilleure qualité de vie!
     
  • ​Les produits et services avec le label Allergie Suisse offrent un avantage supplémentaire aux personnes touchées par des allergies.
  • Les camps d’enfants aha! destinés aux enfants allergiques de 8 à 12 ans sont des vacances alliant forme, jeux et une bonne dose de sport. Encadrés par des professionnels, les participants apprennent à mieux gérer leur allergie et/ou leur asthme.
  • Les camps aha! (à Klosters, en allemand) pour les adolescents de 13 à 16 ans représentent une vaste offre d’activités sportives et de loisirs. Des responsables compétents abordent également des aspects des maladies allergiques à l’adolescence.
  • Formations et cours sur les thèmes suivants «Ezéma atopique (névrodermite, neurodermatite)» à Lausanne et Genève; pour autres formations comme par exemple «Allergie, Asthma und chronische Bronchitis» (à Zurich) et «Anaphylaxie» voir la page allemande des formations et cours.
  • Votre avis nous intéresse! Ou souhaitez-vous échanger avec d’autres personnes concernées? Pour plus d’informations, veuillez consulter la rubrique Consultation et échange (voir la page allemande).
  • Vos dons nous permettent de proposer des services importants aux personnes atteintes d’allergies, d’asthme ou d'eczéma atopique. Nous vous en remercions. Nous utilisons efficacement le soutien que vous nous offrez.