Nous répondons à vos questions sur les abeilles et les guêpes – et leur venin.

Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à contacter notre service de conseils téléphonique aha!infoline tous les matins du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h00 au 031 359 90 50. 

1. Comment distinguer une abeille d’une guêpe?
La guêpe a généralement des rayures noir-jaune bien visibles, peu de poils et le centre de son corps est étroit: elle a une «taille de guêpe». L’abeille est brunâtre, son corps est plutôt rond et poilu. Les abeilles recueillent le pollen et sucent le nectar des fleurs à l'aide d'un tronc suceur. Les guêpes, par contre, ont des pièces buccales mordantes et mangent d’autres insectes – ou les grillades et le fromage sur nos tables. 

2. Le venin des deux insectes est-il identique?
Non. Les protéines allergéniques du venin d’abeille et du venin de guêpe ne sont pas les mêmes. L’abeille libère aussi un peu plus de venin que la guêpe lors d’une piqûre, mais la guêpe peut piquer plus d’une fois. L’abeille meurt après avoir perdu son dard.

3. Comment distinguer une réaction locale d’une réaction allergique?
La piqûre d’abeille ou de guêpe provoque une réaction locale douloureuse. Mais celle-ci n’indique pas encore une allergie au venin d’insectes: un gonflement allant jusqu’à 10 centimètres est normal. Il peut s’accompagner de rougeurs et de démangeaisons, mais disparaît en quelques heures ou quelques jours. Si l'enflure est plus importante et dure plus de 24 heures, on parle de réaction locale grave. Normalement, cette réaction n’est pas dangereuse non plus.

Lors d’une allergie au venin d’insectes, les symptômes suivants se manifestent rapidement, de quelques minutes à une heure après la piqûre, en raison d’une réaction immunitaire: démangeaisons sur l’ensemble du corps, urticaire, étourdissements, vomissements, voire essoufflement et tachycardie. En cas de chute de la tension artérielle, d'inconscience, d'arrêt respiratoire ou même de collapsus cardiovasculaire, cette réaction allergique, appelée choc anaphylactique, peut mettre la vie en danger. 

4. Que faire en cas de réaction locale?
Refroidissez la zone et prenez des antihistaminiques si nécessaire. Si l’insecte vous a piqué dans la bouche ou la gorge, sucez si possible un glaçon pour retarder un gonflement possible des voies respiratoires et appelez immédiatement un médecin. 

5. Que faire en cas de réaction allergique?
Les personnes allergiques au venin d’insecte devraient toujours avoir sur elles une trousse d’urgence prescrite par leur médecin. 

  • Injectez l’adrénaline immédiatement après la piqûre. Ensuite, prenez l’antihistaminique et la cortisone de la trousse d’urgence et appelez directement le médecin urgentiste: Suisse 144, Europe 112.
  • Si aucune trousse d’urgence n’est disponible: enlevez immédiatement le dard en cas de piqûre d’abeille et essayez de rester calme, prenez une position confortable et appelez le médecin urgentiste (Suisse 144, Europe 112) sans attendre.

6. Peut-on développer une allergie aux abeilles ou aux guêpes à tout moment?
Oui, une allergie au venin d’abeilles ou de guêpes peut se développer à tout moment. Le risque augmente par exemple après des piqûres répétées sur une courte période. L’allergie au venin d’abeille et de guêpe n’est pas héréditaire.

7. Combien de personnes sont touchées par une allergie au venin d'insectes?
En Suisse, 3,5% de la population souffrent d’une allergie au venin d’insectes. Dans notre pays, 3 à 4 décès surviennent tous les ans après une piqûre d’insecte.

8. Peut-on contrôler préventivement si l’on est allergique au venin d’insectes?
Si vous n’avez présenté aucun symptôme d’allergie après une piqûre, aucune investigation pour recherche une allergie au venin d’insecte n’est nécessaire. Les tests sanguins et cutanés ne sont pas significatifs et sont donc difficiles à interpréter en l’absence d’histoire clinique compatible avec une réaction allergique.

9. Peut-on traiter la cause d’une allergie au venin d’insectes?
Oui, l’immunothérapie allergénique spécifique (désensibilisation) assure une protection complète chez plus de 95% des personnes allergiques aux guêpes et environ 85% des personnes allergiques au venin d’abeille. La thérapie est réalisée par un allergologue et dure entre 3 et 5 ans.

10. Peut-on manger du miel si l’on est allergique au venin d’abeille?
Oui, une allergie au venin d’insectes n’a rien à voir avec une allergie alimentaire. Cependant, le miel peut déclencher des symptômes allergiques, notamment chez les personnes allergiques au pollen.

Prévention contre les piqûres d’insectes

  • Lorsqu’un insecte approche, pas de mouvements brusques.
  • Ne jamais marcher pieds nus, les abeilles aiment le trèfle et les guêpes et les bourdons ont souvent leurs nids dans le sol.
  • La transpiration attire de nombreux insectes piqueurs: attention au sport et au travail à l’extérieur.
  • Les aliments attirent les guêpes. Éviter de manger à l’extérieur. 
  • Ne boire pas directement hors des bouteilles ou des cannettes. Les boissons sucrées et la bière attirent les guêpes.
  • Toujours rouler à moto avec la visière de casque fermée; fermer la bouche en roulant à vélo.
  • Renoncer au parfum et à la laque pour cheveux.

IMPORTANT: Faire retirer les nids à proximité des zones d’habitation et de travail par les pompiers ou par un apiculteur.