Une réaction immunitaire à la viande? Tout à fait! Le responsable est un glucide (un sucre) appelé galactose alpha 1,3 galactose – abrégé alpha-gal. Les personnes touchées par le syndrome alpha-gal réagissent soudain à la viande rouge ainsi qu’aux abats de bœuf, de cochon, d’agneau ou de gibier. Mais quel est donc le rapport avec la tique?

La morsure d’une tique peut déclencher une réaction particulière dans le corps: l’alpha-gal (ou galactose alpha 1,3 galactose de son nom scientifique) parvient dans la circulation sanguine humaine via la salive de l’animal. Le système immunitaire produit alors des anticorps contre ce sucre pour le neutraliser. Lorsque la personne mange de la viande contenant également de l’alpha-gal, ceci déclenche les symptômes allergiques typiques qui peuvent aller des éruptions cutanées aux douleurs abdominales voire de graves réactions pouvant mettre la vie en danger. Les morsures de tiques répandues en Europe comme l’Ixodes ricinus (tique du mouton) peuvent déclencher cette allergie. 

Une allergie pas comme les autres
Contrairement à l’allergie classique, le déclencheur de la réaction allergique est ici un glucide et non une protéine comme d’habitude. À cause du processus de digestion, les signes typiques d’une réaction immédiate n’apparaissent pas directement après la consommation de la viande, mais avec un retard de trois à six heures, ce qui complique éventuellement la recherche de l’origine.