Communiqué de presse

Ils révolutionnent l’alimentation occidentale: depuis peu, les insectes peuvent aussi être consommés comme snack ou faire partie des repas en Suisse. Les allergiques doivent toutefois rester vigilants: des réactions croisées sont en effet possibles. En cas de suspicion de symptômes allergiques, aha! Centre d’Allergie Suisse recommande de faire procéder à une clarification.

Leurs noms sont (encore) aussi exotiques que leur présence sur nos assiettes: Tenebrio molitor, Acheta domesticus et Locusta migratoria. Depuis le 1er mai 2017, le ver de farine, le grillon domestique et le criquet migrateur sont autorisés comme denrées alimentaires en Suisse. Le ver de farine est la larve du ténébrion meunier qui est disséminé dans le monde entier tout comme le grillon domestique. Jusqu’à présent, les deux types d’insectes étaient utilisés chez nous comme aliments pour animaux pour les oiseaux et les animaux de terrarium. Le criquet migrateur vit en Afrique et en Asie, mais aussi dans le Tessin, et était jusqu’ici mangé par les reptiles et les amphibiens. Et peut-être bientôt par les Suissesses et les Suisses.

Déclaration obligatoire des insectes
Alors qu’ils font depuis longtemps partie intégrante du menu d’autres cultures, ces insectes peuvent maintenant être vendus comme aliments en Suisse aussi – entiers ou broyés ou moulus – lorsque les normes standard de la sécurité des aliments sont respectées. Les conditions sont spécifiées dans l’ordonnance sur les nouvelles sortes de denrées alimentaires («Novel Food») du nouveau droit alimentaire fédéral: les animaux doivent provenir d’un élevage, avoir été congelés sur une période appropriée et avoir été soumis à un traitement thermique afin de tuer les germes végétatifs. Et: «Les aliments contenant une de ces espèces d’insectes doivent clairement l’indiquer», nous dit Karin Stalder, experte en alimentation chez aha! Centre d’Allergie Suisse.

Concrètement, ceci veut dire que les insectes doivent être renseignés sur l’emballage, dans la dénomination caractérisant l’aliment, par exemple «hamburger avec vers de farine». Tous les ingrédients doivent de plus être mentionnés dans la liste d’ingrédients du produit. Tout comme les allergènes, les insectes doivent être clairement mis en évidence.

Des protéines apparentées pourraient provoquer des réactions
Ces informations sont importantes pour les allergiques: «Les personnes allergiques aux mollusques et crustacés pourraient en effet réagir aux insectes», explique Karin Stalder. Ceci à cause de protéines apparentées pouvant déclencher des réactions croisées. Dr Barbara Ballmer-Weber, allergologue et médecin-chef à l’Hôpital cantonal de Lucerne, confirme: «La tropomyosine, une protéine, ainsi que d’autres protéines également présentes dans des crustacés comme les crevettes ont également été identifiées dans les vers de farine.»

Des chercheurs néerlandais ont récemment observé une réaction allergique aux vers de farine chez des personnes allergiques aux crevettes. Barbara Ballmer-Weber ajoute: «Le sang de ces patients a par ailleurs réagi positivement aux tests relatifs à divers insectes, entre autres aux espèces autorisées en Suisse.» La réaction après la consommation n’a toutefois pas encore été testée. Des cas isolés d’allergie aux vers de farine ont en outre été décrits aux USA. «Selon l’état actuel des connaissances, les personnes susceptibles d’avoir une réaction allergique aux vers de farine et, le cas échéant, à d’autres insectes sont principalement celles allergiques aux crustacés», précise l’allergologue qui fait partie du Conseil scientifique de aha! Centre d’Allergie Suisse.

Un doute? Consultez votre médecin
L’allergologue Barbara Ballmer-Weber et aha! Centre d’Allergie Suisse conseillent aux personnes allergiques de rester vigilantes lors de la consommation d’insectes. «Celui ou celle qui soupçonne une réaction allergique doit absolument faire clarifier la situation par son médecin», ajoute Barbara Ballmer-Weber.

 

Contact: 
Bettina Jakob
Responsable Communication et médias
aha! Centre d'Allergie Suisse
Scheibenstrasse 20
3014 Berne
+41 31 359 90 45 
bettina.jakob@aha.ch
www.aha.ch