Eczéma (dermatite) atopique

L’eczéma atopique ou dermatite atopique apparaît par poussées, surtout chez le nourrisson. Cette maladie de la peau repose sur une prédisposition génétique. Dans 85% des cas, les symptômes apparaissent au cours des cinq premières années de la vie.

Origines et déclencheurs

Les causes de l’eczéma atopique sont diverses. L'existence de prédispositions génétiques, les conditions environnementales, les processus inflammatoires qui se déroulent dans la peau sont autant de facteurs qui jouent un rôle. On sait qu’un déficit, un déséquilibre ou un dysfonctionnement des substances (p. ex. des protéines ou des lipides) responsables de la constitution de la couche cutanée superficielle perturbent sa fonction barrière. Ce défaut renforce l’évaporation cutanée et la peau devient très sèche. La peau devient par ailleurs plus perméable aux allergènes et à d’autres substances présentes dans l’environnement, qui sont alors susceptibles de déclencher des réactions inflammatoires. 

A côté des modifications de la structure de la peau, le climat/le temps, le stress psychique, les irritations chimiques (p.ex. produits pour la douche ou la lessive) peuvent également influencer l’état de la peau. 

Les facteurs déclencheurs varient d’une personne à l’autre et peuvent également varier pendant la vie. Souvent, plusieurs facteurs entrent en jeu en même temps, c’est pourquoi déterminer le ou les facteurs déclencheurs est souvent difficile. 

Symptômes

L’état de la peau varie constamment et peut présenter les symptômes suivants:

  • Peau sèche et sensible
  • Prurit («démangeaisons»)
  • Rougeurs 
  • Desquamation («peau qui pèle») 
  • Suintements de la peau
  • Formation de croûtes
  • Peau rugueuse avec relief
  • Formation de nodules («petites boules»)

Ces symptômes peuvent apparaître simultanément et leur intensité peut varier. L’eczéma apparait sur différentes parties du corps, en fonction de l’âge de la personne. Chez les nourrissons, il touche principalement le visage, le buste, les mains et les faces externes des bras et des jambes. Chez les jeunes enfants, les poussées se manifestent principalement dans les plis du genou et du coude, au niveau du visage, de la nuque et du cou. Chez les enfants plus âgés, les adolescents et les adultes, l’eczéma peut également apparaître sur les mains et les pieds.

Diagnostic et diagnostic différentiel

Aucune analyse de laboratoire ne permet de constater un eczéma atopique. Le diagnostic est posé à partir des symptômes typiques susmentionnés. Un entretien approfondi entre le médecin et les parents ou la personne touchée et un examen de la peau sont également nécessaires. L’existence de maladies atopiques dans l’environnement familial peut être un indicateur important.

Les maladies de la peau comme le psoriasis, p. ex., peuvent parfois entraîner des symptômes semblables. Des examens approfondis réalisés par un médecin spécialiste de la peau (dermatologue) peuvent permettre d’éclaircir la situation.

Thérapie et traitement

Le traitement de l’eczéma atopique repose sur les soins de base, qui consistent à nettoyer et à prendre soin de la peau. Ils permettent de prévenir les infections et de graisser et d’hydrater la peau en utilisant des produits de soin adaptés. 

Il n’existe malheureusement pas de «produit universel» pour toutes les personnes souffrant de dermatite atopique. Le choix du produit de soins doit être adapté à la saison:

  • en hiver, lorsque l’air est froid et sec, on utilisera de préférence des produits de soins gras;
  • en été, lorsque l’air est chaud et humide, des produits de soins moins gras, mais plus hydratants seront plus agréables.

Nombreuses sont les personnes touchées qui souffrent de fortes démangeaisons. Le grattage les atténue temporairement, mais abime la peau, ce qui stimule de nouveau les démangeaisons. Le but du traitement est de briser ce cercle infernal de démangeaisons, grattage et détérioration de l’état de la peau. Dans cette situation, il peut être utile d’instaurer différentes mesures: rafraîchir la peau, utiliser des textiles respirants et doux pour la peau, appliquer des compresses et des pansements au thé noir, appliquer du sel de cuisine ou des onguents.

Une thérapie anti-inflammatoire supplémentaire s’avère souvent nécessaire lorsque l’état de la peau se détériore malgré de bons soins de base. On dispose pour cela de crèmes et d’onguents à base de cortisone et d’inhibiteurs de la calcineurine / immunomodulateurs.

Différents facteurs comme le stress ou diverses substances irritantes peuvent aussi avoir un impact négatif sur l’état de la peau. Il convient de les éviter le plus possible.

Trucs et astuces

  • Transpirer stimule les démangeaisons. Il est donc préférable de ne pas trop se couvrir la nuit et de porter des vêtements adaptés à la température pendant la journée.
  • Porter les vêtements avec les coutures à l’extérieur et enlever les étiquettes des vêtements peut aider à éviter des irritations de la peau.
  • Il est également recommandé de renoncer aux adoucissants et de plutôt les remplacer par une petite quantité de vinaigre.
  • Différentes techniques de relaxation (p. ex. yoga, training autogène et relaxation musculaire) peuvent aider à maîtriser des charges psychiques. 

Faits et chiffres

En Suisse, environ 20 pour cent des enfants souffrent de dermatite atopique. Chez les adultes, on estime cette proportion à 4–5 pour cent. Dans 85% des cas, les symptômes apparaissent dans les cinq premières années de vie.
 

Rédaction: aha! Centre d'Allergie Suisse en collaboration avec le Conseil scientifique.

 

aha! Centre d'Allergie Suisse aide

  • Les brochures «Urticaire» et d'autre broschure et fiches d'informations fournissent des informations détaillées sur ce thème.
  • Formations et cours sur les thèmes suivants: «Ezéma atopique (névrodermite, neurodermatite)» (à Lausanne et Genève); pour autre voir la page allemande «Allergie, Asthma und chronische Bronchitis» (à Zurich, en allemand), «Anaphylaxie» (en allemand).
  • Le catalogue de questions «Est-ce que c’est une allergie?» aide les personnes touchées et les médecins à poser un diagnostic.
  • Connaissez-vous déjà nos applications pour Smartphones: Info asthme, e-symptoms, Pollen-News, PasseportAllergie?
  • Les spécialistes de l’équipe aha!infoline répondent à vos questions personnelles du lundi au vendredi de 8h20 à 12h00.
  • Les produits et services avec le label Allergie Suisse offrent un avantage supplémentaire aux personnes touchées par des allergies.
  • Les camps d’enfants aha! destinés aux enfants allergiques de 8 à 12 ans sont des vacances alliant forme, jeux et une bonne dose de sport. Encadrés par des professionnels, les participants apprennent à mieux gérer leur allergie et/ou leur asthme.
  • Les camps aha! (à Klosters, en allemand) pour les adolescents de 13 à 16 ans représentent une vaste offre d’activités sportives et de loisirs. Des responsables compétents abordent également des aspects des maladies allergiques à l’adolescence.
  • Votre avis nous intéresse! Ou souhaitez-vous échanger avec d’autres personnes concernées? Pour plus d’informations, veuillez consulter la rubrique Consultation et échange (voir la page allemande).
  • Vos dons nous permettent de proposer des services importants aux personnes atteintes d’allergies, d’asthme ou d'eczéma atopique. Nous vous en remercions. Nous utilisons efficacement le soutien que vous nous offrez.