Prévention des allergies

Prévention de l'allergie chez le nourrisson, l'enfant en bas âge et l'adolescent. Les mesures répertoriées contribuent à enrayer l'apparition d'une autre sensibilisation et d'éviter d'autres affections allergiques.
 

 

Prévention primaire

Ces recommandations s'appliquent aux enfants dits «à risque» dont les parents, les frères ou les sœurs souffrent d'allergies:

  • Tabagisme
    Pendant et après la grossesse, assurer un environnement exempt de tabac et renoncer à fumer
  • Allaitement
    Pendant 4 à 6 mois, allaiter uniquement, si possible
  • Consignes alimentaires pour la femme qui allaite
    Alimentation équilibré; aucun régime particulier n'est nécessaire
  • Complément alimentaire
    N'introduire de complément alimentaire qu'après un délai de 6 mois. Eviter les aliments allergisants (lait de vache, oeufs, poisson, noix, soja) jusqu'au 12e mois révolu
  • Produits laitiers hypoallergéniques
    En substitution pour le lait maternel, si l'allaitement n'est qu'en partie ou pas du tout possible pendant les 6 premiers mois de vie
  • Animaux domestiques
    Aucune nouvelle acquisition d'animaux domestiques, à poils ou à plumes, pas d'animaux dans les chambres
  • Elimination des poussières de maison
    Veiller à un aménagement pauvre en poussière de maison, notamment dans les chambres
     

Prévention secondaire

Recommandations aux enfants et aux adolescents déjà sensibilisés ou souffrant de symptômes allergiques. Les mesures répertoriées contribuent à enrayer l'apparition d'une autre sensibilisation et d'éviter d'autres affections allergiques:

  • Tabagisme
    Assurer un environnement exempt de tabac et renoncer à fumer.
  • Animaux domestiques
    Aucune nouvelle acquisition d'animaux domestiques, à poils ou à plumes, pas d'animaux dans les chambres.
  • Elimination des poussières de maison
    Réduire le nombre d’acariens dans le milieu domestique. Si une sensibilisation aux acariens a été démontrée, utiliser une housse de matelas imperméable aux acariens.
  • Choix professionnel
    Eviter les professions à grand risque au sujet atopique, afin d’empêcher les symptômes allergiques sur le lieu de travail ou le développement d’autres allergies.
     

Régime diététique

Si, du fait d'une allergie alimentaire démontrée, un régime d'élimination est prescrit à un enfant ou, éventuellement, à une femme qui allaite, sa mise en pratique nécessite un suivi médical régulier et la prise en charge par une diététicienne.
 

Immunothérapie

Diverses études ont révélé que l'immunothérapie spécifique (appelée aussi hyposensibilisation) est efficace non seulement dans le traitement du rhume des foins et certaines formes d'asthme bronchique, mais qu'elle a même un effet anti-allergique préventif. Elle permet, entre autres, de limiter l'apparition de sensibilisations et allergies nouvelles. Chez l'enfant, l'immunothérapie est pratiquée dès l'âge de cinq ans.

 

Rédaction: aha! Centre d'Allergie Suisse en collaboration avec le Conseil scientifique.

 

aha!infoline 031 359 90 50
    • aha! Centre d'Allergie Suisse
      Scheibenstrasse 20
      3014 Berne
      031 359 90 00 | info@aha.ch
  • zewo

© aha! Dernière actualisation: 16.06.2014 Disclaimer Code de conduite Protection des données