Intolérance à l‘histamine

L’histamine est un représentant des amines biogènes. L’histamine est présente dans les aliments d’origine animale et végétale et est également produite par le corps. Dans le corps humain, l’histamine est une des principales substances inflammatoires dans les maladies allergiques. 

 

L’histamine est un représentant de ce que l’on appelle les amines biogènes. L’histamine est présente dans les aliments d’origine animale et végétale et est également produite par le corps. Chez l’homme, l’histamine est une des principales substances inflammatoires dans les maladies allergiques. Le problème de l’intolérance à l’histamine est souvent dû à des troubles de la dégradation de l’histamine. Des aliments riches en histamine peuvent ainsi éventuellement déclencher des réactions. Afin de découvrir dans quelle mesure les symptômes pourraient être soulagés par une alimentation pauvre en histamine, il est important de suivre un régime pauvre en histamine strict pendant 4 à 6 semaines.
 

Aliments riches en histamine

     
Viande à éviter   Alternatives
Tout type de charcuterie comme saucisse, cervelas, Mettwurst, Le Parfait, charcuterie en tranches, salami, viande séchée des Grisons, Mostbröckli, jambon cru, jambon cuit, jambon fumé, Landjäger, etc.   Viande fraîche ou congelée et volaille, côtelettes, émincé, haché, filet, etc.
     
Poisson à éviter   Alternatives
Thon, maquereau, sardines, anchois, hareng,
dorades tropicales (Mahimahi), que ce  soit sous forme de conserve, de poissons marinés, salés ou séchés; Fruits de mer; Sauces de poisson
  Poisson frais ou congelé, par ex. cabillaud, truites, etc.
     
Fromages à éviter   Alternatives
Toutes les sortes de fromage à pâte dure ou molle et fromages fondus   Fromages frais par ex. Cottage cheese, séré et autres produits laitiers comme le lait, le yoghourt et la crème
     
Légumes à éviter   Alternatives
Choucroute, épinards, tomates, jus de tomates, ketchup, aubergines, avocats   Tous les autres légumes, frais ou congelés
     
A éviter aussi   Alternative
Alcool, préparations à base de levure, sauce soja, vinaigre de vin   Vous pouvez utiliser du vinaigre de pommes pour la vinaigrette des salades
     

Autres amines biogènes

     
De nombreux aliments contiennent d’autres substances (amines biogènes comme la tyramine, la sérotonine, etc.) ressemblant à l’histamine et pouvant provoquer des troubles, directement ou via l’inhibition de la dégradation de l’histamine.
     
Fruits à éviter   Alternatives
Bananes, ananas, papaye, oranges, pamplemousse, kiwi, framboises, poires   Autres fruits comme pommes, pêches, abricots, melons, mangue, kaki, etc.
     
A éviter aussi    
Légumes secs comme lentilles, haricots, produits à base de soja; Cacahouètes et germes de blé    
     

Libérateurs d’histamine

D’autres aliments peuvent directement libérer de l’histamine de manière non spécifique: il s'agit des libérateurs d’histamine. La science ne sait pas encore grand-chose sur les libérateurs d’histamine.

Aliments contenant des libérateurs d’histamine et donc également à éviter:

  • Chocolat / cacao
  • Fraises 
  • Agrumes 
  • Coquillages et crustacés
  • Noix (surtout noix et noix de cajou)
     

Alimentation pauvre en histamine de longue durée

Une fois ce régime d’exclusion strict terminé, un bilan doit être établi avec des personnes spécialisées en allergologie et diététique, examinant dans quelle mesure les troubles se sont améliorés et confirmant ainsi une intolérance à l’histamine éventuelle.

En l’absence d’amélioration, il faut réintroduire tous les aliments. Il y a peut-être une autre approche possible, les spécialistes en discuteront avec vous.

Si par contre il y a eu une amélioration, il faut réintroduire lentement les aliments contenant des histamines: chaque personne doit essayer de trouver son seuil de tolérance individuel. Il se peut que certains des aliments cités soient supportés quand même. Les exclure d’une manière générale et à long terme n’est pas conseillé. Un(e) spécialiste peut vous aider lors de la réintroduction de ces aliments.

 

aha! Centre d'Allergie Suisse aide

Autre source d'information

La page Internet www.histaminintoleranz.ch.

 

Rédaction: Élaboré par le service de conseil en nutrition, UniversitätsSpital Zürich

 

aha!infoline 031 359 90 50
    • aha! Centre d'Allergie Suisse
      Scheibenstrasse 20
      3014 Berne
      031 359 90 00 | info@aha.ch
  • zewo

  • V-Zug

© aha! Dernière actualisation: 26.06.2014 Disclaimer Code de conduite Protection des données